Suppression technique extérieure de l’accès à Citron Bleu TV : que du harcèlement ?

Le-smiley-a-la-mine-defaiteVous l’avez sûrement constaté comme moi à partir de 18h00 hier, heure maximale à laquelle je vous indique le sujet de l’émission Médiumnisation dont le direct commence à 19h00, le player – visionneur de vidéos – n’apparaît plus du tout.

Depuis des mois j’explique et vous constatez la destruction et l’empêchement technique systématique, toujours les mêmes malgré trois hébergeurs différents ayant chacun leur propre système et de deux pays différents ce qui prouve une intervention extérieure ciblée massive quantitativement dès le début de la privatisation en juin dernier.

La bande organisée initiale a détruit mon activité de consultation sur Angers.

La bande organisée politique s’est rajoutée avec toutes les aggravations pénales que vous savez depuis l’attentat de Strasbourg, pour détruire l’activité de consultations que je reconstruisais grâce à  internet suite à cet attentat, détruisant totalement pour la seconde fois mon seul moyen de subsistance.

La bande organisée politique a poursuivi lorsque j’ai été obligée de quitter Youtube après la menace de mort, obligée de poursuivre avec abonnement pour survivre matériellement à ce qu”ils m’avaient déjà fait et protéger légalement ma parole pour en préserver la liberté.

Un établissement accueillant du public à Angers s’est affranchi de mon consentement pour se faire du chiffre d’affaires en se servant de mes émissions comme animation, depuis des mois, avec plein de témoins dont un policier en particulier. Ils ne leur est rien arrivé à eux…. étonnamment… et certaines personnes tentent d’utiliser leur propre inaction légale délibérée pour essayer de me mettre sur le dos le fait que mes propos privés de ma web TV privée, privatisée exprès, sont en fait publics.

Devinez l’orientation politique du policier dont je parle.

En plus, après avoir totalement détruit par deux fois mon activité professionnelle et mon seul moyen de subsistance par des moyens pénalement répréhensibles, depuis juin ils détruisent systématiquement mon activté de web TV privée, par les très répétés et identiques empêchements techniques : le player qui n’apparaît plus, le player qui ne fonctionne plus, l’abonnement qui ne fonctionnne pas, l’accès interdit malgré un abonnement en cours, sursollicitations répétées de demandes d’abonnements alors qu’il y en a un déjà en cours, etc…

Tout pour que vous m’en vouliez, pour que certains d’entre vous aillent jusqu’à s’imaginer que je fais exprès – j’ai eu droit à des insultes et des menaces -, tout ça alors que je ne suis pas informaticien et que je ne sais même pas coder… Pour que vous m’abandonniez de plus en plus et parvenir pour la troisième fois à totalement détruire mon moyen de subsistance et me rendre invisible et me rendre inaudible… Des circonstances plus pratiques pour me finir ne trouvez-vous pas ?

Ces derniers temps les attaques techniques se sont aggravées. Ces gens se sentent tellement protégés qu’ils sabotent mes émissions en les écourtant aux moments qui les arrangent.

De toute évidence, même ça ça ne leur suffisait plus.

Depuis hier soir 18h00 pour ce que j’en ai pu constater… carrément plus rien du tout.

Après vérification je peux vous dire que cela ne vient pas de WordPress, ni d’une erreur de manipulation de ma part sur le site de l’hébergeur. L’hébergeur lui-même s’est trouvé en difficulté pour me répondre et ils travaillent dessus depuis hier soir. Pour preuve veuillez trouver ci-dessous le message reçu de leur service à 01h11 ce matin que j’ai seulement copié, c’est vraiment leur réponse telle qu’ils me l’ont adressée :

Hi,

Greetings! No update yet on the resolution but we are still working on the error and rest assured once fix we will inform you right away. My apology for the inconvenienced this has caused you and your patience and understanding is much appreciated.

Till our next update. Best

Après tout ce que ces gens m’ont fait subir il y en a encore, en plus, pour exploiter la situation en mentant à mon sujet.

Et je suis encore convoquée au commissariat.

SVP ne soyez pas dupe, ne m’abandonnez pas.

Amandine Roy.